Journée internationale contre la violence

Denounce it! Gender violence has no age

Il est important de protéger les enfants dans les cas de violence familiale aussi nous demandons des mesures pour protéger l’intégrité physique et mentale des enfants qui ont vécu dans un environnement de violence de genre.

Nous sommes également convaincus que l’éducation aux valeurs d’égalité et de non-violence de genre peut aider à cet égard.

Non à la violence physique et psychologique contre les femmes à la fois dans l’environnement privé, résidence, maison de retraite, etc. En particulier, les femmes plus âgées ne signalent pas être dans un de ces cas. Il est important de connaître leur état de santé, par les médecins de famille ou via des protocoles de soins de prévention pour détecter ce type de violence et de recenser ces cas où des femmes qui sont victimes de violence se taisent.

Nous appelons les gouvernements des différents pays de l’Union européenne à conclure un protocole d’action pour éliminer toute forme de violence et de harcèlement sexuel contre les femmes âgées

Dans un monde où la moitié de la population sont des femmes, il est inconcevable qu’il y ait des hommes qui ne respectent pas les femmes et les assassinent. Les gouvernements doivent prendre des mesures pour mettre fin à ce fléau.

Renforçons notre engagement contre la violence et la discrimination entre les sexes dans la société en favorisant la formation et la sensibilisation, pour progresser vers l’égalité réelle et effective entre les femmes et les hommes.

Ana Martinez Lopez

Présidente du Comité des Femmes de la FERPA

DOWNLOAD ITA ENG ESP POR FRA