8 Mars: Femme retraitée, pensionee,agee : je manifeste pour mes droits !

Femme retraitée, PENSIONNEE, AGEE : je manifeste pour mes droits !

Rien n’est jamais acquis, et surtout pas les droits des femmes.

Partout en Europe, les politiques successives remettent en cause les droits des retraités, des pensionnés, des âgés et les femmes sont les plus touchées.

Les manifestations pour gagner l’égalité de traitement, la reconnaissance de la place de la femme dans la société, se développent.

Le 8 mars nous devons affirmer, exiger non seulement la reconnaissance de nos droits actuels mais aussi la conquête de nouveaux droits.

Etre femme à la retraite, à la pension, la femme âgée…  c’est aborder la vie sous un angle différent.

Etre femme à la retraite, à la pension, être une femme âgée c’est pouvoir bien vivre, sereinement, sans crainte et indépendante.

Etre femme à la retraite, à la pension, être une femmes âgée c’est apporter à nos sociétés, notre temps pour un investissement choisi dans les domaines qui nous attirent.

Etre femme à la retraite, à la pension, être une femme âgée, c’est après des années de travail, profiter pleinement du temps qu’il nous reste pour vieillir en toute quiétude.

Etre femme à la retraite, à la pension, être une femme âgée, c’est continuer de se battre pour faire respecter nos droits, les droits de nos filles, de nos petites filles.

Etre femme à la retraite, à la pension, être une femme âgée,  c’est transmettre nos savoirs, nos expériences

Etre femme à la retraite, à la pension, être une femme âgée ce n’est pas avoir peur du lendemain, ce n’est pas être obligée de retravailler pour vivre, ce n’est pas renoncer à vivre nos passions.

Etre femme européenne à la retraite, à la pension, être une femme âgée c’est avoir les mêmes droits partout sur le territoire européen.

Le 8 mars affirmons haut et fort, que vouloir vivre dignement est un droit fondamental.

Le 8 mars, toute génération confondue, manifestons pour un droit universel des femmes.